trame-banniere2
logo-BCV-new-OK-fd-blc
trame-banniere
 
UNIQUEMENT pour le niveau
Championnat de France

Possibilité de remplir numériquement
bouton convoc
du week-end
bouton convoc
Week-end prochain
bande menu bas

Juin

Quand ?Quoi ?Où ?Mais encore ?
4 juinTOURNOI BCVGymnase Carronniers ViriatU17 de 9h à17h
Seniors à partir de 18h
4 juinCHALLENGE U13 DÉPARTEMENTALStade Edgar Quinet
St Roch
 
5 juinTOURNOI BCVGymnase Carronniers ViriatLoisirs à partir de 10h
5 juinFETE MINI BASKET DÉPARTEMENTALStade Edgar QuinetA partir de 9h
Pour catégories U7, U9 et U11
12 juinFARFOUILLE DES SUPPORTERS BCV-CSVStade en zone des Baisses 
25 juinASSEMBLÉE GÉNÉRALE
ALL STAR BCV
Gymnase Carronniers ViriatBilans sportifs et financiers
Clôture de l'année avec matchs
et concours…
 
Bonnes vacances à tous ! RDV en septembre !
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
bouton convoc
I had a drea...
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Avec le soutien de la Mairie de Viriat, de l'Agglo de Bourg et du Département de l’Ain
I had a dream
par David 
 
Bonjour à toutes et à tous !
 
U11F1 : De l’incertitude, de l’inconnu, du danger, de la tension et de l’imprévisibilité, les ingrédients parfaits que l’on attend d’un bon polar, mais pour ce qui nous concerne, du basket comme on aime, à suspense ! Avant d’aborder notre match contre l’énigmatique équipe de Foissiat, nous étions en droit de nous questionner si cette recette allait s'appliquer pour nous tordre les tripes avec un scénar' à rebondissement… J’aspirais et imaginais un tel script avant la rencontre : une équipe adverse redoutable et ambitieuse, un combat de tous les instants, un terrible premier temps de jeu plombé par des oublis défensifs, un deuxième où l’on recolle grâce au talent de notre quatuor. Un mano à mano de grande intensité dans les quatre suivants. Un septième avec des possessions de balle valant plus cher les unes que les autres et un money time en apothéose, stressant à souhait, où l’on passe d’un sentiment de frayeur absolu, à celui de la délivrance d’un panier à la dernière seconde. Et pour accompagner, une ambiance explosive, des tribunes en fusion avec des spectateurs chavirant dans l’ivresse d’une journée incandescente et magique…

Mais comme dirait le célèbre philosophe français Franck Dubosc : « Enfin, tout ça, c'était avant le drame, bien entendu ! ». Le drame étant une adversité dans un mauvais jour ne satisfaisant pas mes espérances d’un scénario frissonnant et sensationnel… Après avoir harangué les troupes à l’amorce du coup d’envoi, l’implication des filles fut telle que leur domination clôtura les 2 premiers actes sur un 30-0 sec et brutal. Pas étonnant pour la suite du match que mes beuglements des premiers instants se soient vite transformés en bâillements léthargiques. Score final : 8-0, 87 à 12. Rendez-vous dans un mois pour un face-à-face en interne, en « prime time », ou le scénario du match aura peu d’importance par rapport à la soirée conviviale qui s’annonce !
 
A bientôt et bonnes vacances !